Auteur : Guillermo Gallo

Porcherie de Pier Paolo Pasolini (1969)

Après chaque visionnage d’un film de Pasolini, il me reste toujours un léger gout amer et dérangeant au fond de la bouche. Cela n’est en aucun cas dû à la qualité des films mais plus aux ressentis subversifs qu’ils me font parvenir. Choquer a toujours été un désir de Pasolini et voir Salo ou les 120 […]

Parenthèse de Bernard Tanguy (2016)

Évidemment… Parenthèse n’est pas une (très) bonne comédie et je ne la recommanderai pas à un ami pour qu’il sorte de sa dépression alcoolique. Je me suis plusieurs fois demandé ce que je faisais devant ce film avant de me rappeler que je suis arrivé devant pour la B.O composée par Stupeflip et pour le thème de […]

Zama de Lucrecia Martel (2018)

Zama est une oeuvre solitaire dans l’industrie ultra productive du biopic et du cinéma historique. Et que c’est beau ! Une réalisation quasi-intégralement composée de plans fixes, souvent décadrés ; un travail sonore édifiant proposant presque un visionnage les yeux fermés, au risque malgré tout de rater une magnifique composition picturale plongeant le personnage de Zama […]

Holy Motors de Leos Carax (2012)

Tel un numéro d’illusionniste, on sort d’Holy Motors conquis sans trop savoir ce qu’il s’est passé. Pire ! On adhère au propos du film sans trop l’avoir saisit. La réalisation parfaitement maitrisée, les différents comiques utilisés (absurde, surréalisme, inversion de valeurs) ; ces énigmatiques ambiances, la performance de Denis Lavant, ce voyage délicieusement rythmé au bout […]

La dolce vita de Frederico Fellini (1960)

La Vie est-elle si belle ? Les temps peuvent être durs. Il est possible que l’hiver vous ait laissé quelques questionnements existentiels sans réponses. Le cinéma étant la Vie, nous voulons vous proposer un film qui vous aidera à répondre à ces questions : LA DOLCE VITA ! Réalisé par le néo-réaliste italien Frederico Fellini, la douceur de […]

The house that Jack built de Lars von Trier (2018)

Lars von Trier s’est toujours amusé à questionner les valeurs morales de ses spectateurs, mais jamais un de ses films n’aura autant résonné avec l’actualité à sa sortie. Oppression de la femme par l’homme, insécurité, maltraitance animale; tout y est ! Le plus remarquable dans le film est certainement son fond nihiliste entièrement assumé et incarné […]

La Flor de Mariano Llinás (2019)

[Texte à lire avec la voix insupportable d’un étudiant en cinéma] Qu’as-tu vu après ces quatorze heures de film ? Combien de films ? Quel-en sont leurs propos ? Après ce long recueil de longs-métrages qu’estLa Flor, tu as l’impression d’avoir aperçu l’insouciance. L’insouciance pure. C’est à travers six films réunis dans un seul projet […]

Appoline Giraldini, le nouveau regard du documentaire français

D’elle, qui fut l’une de nos plus grandes actrices de théâtre des années 1960 à 1980 et l’icône du cinéma français, par ses rôles dans L’Année dernière à Marienbad, des bourgeoises foldingues chez Luis Buñuel, de la fée des Lilas dans Peau d’âne de Jacques Demy et de « l’apparition Fabienne Tabard » dans Baisers volés de François Truffaut, d’elle si fascinante par son jeu vibrant tout en distance […]